Diabète de type 2

Antidiabétiques, enfin un effet démontré sur la mortalité cardio-vasculaire  Abonné

Publié le 09/10/2015
Avec l’essai EMPA-REG, l’empagliflozine devient le seul antidiabétique à avoir montré une réduction significative de la morbi-mortalité cardiovasculaire dans une étude dédiée. Une première qui a créé l’événement lors du récent congrès européen de diabétologie. La présentation des nouvelles guidelines sur la NASH et de nombreuses communications sur les hypoglycémies du diabète de type 2 ont été aussi à l’ordre du jour.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Sans conteste, la présentation des résultats plutôt inattendus de l’essai de morbi-mortalité EMPA-REG* a constitué le fait marquant du récent congrès européen de diabétologie (European Association for the study of Diabetes, Stockholm 14-18 septembre 2015).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte