Anti-Alzheimer : une baisse continue des prescriptions  Abonné

Publié le 20/09/2013

La prescription de médicaments anti-Alzheimer a diminué de 26 % en volume depuis 2010 (Celtipharm). La baisse s’accentue fin 2011 au moment où la HAS, qui n’a reconnu à ces médicaments qu’un bénéfice clinique « au mieux modeste » insiste sur les effets secondaires pouvant induire l’arrêt du traitement (troubles digestifs, cardiovasculaires et neuropsychiatriques).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte