A Angoulème, Hollande s’engage à maintenir le budget du plan autisme

Publié le 09/10/2014

François Hollande s'est engagé jeudi matin à maintenir les engagements budgétaires en faveur du troisième plan autisme, lors d'un déplacement à Angoulême. «Dans cette période où l'on parle beaucoup d'économies budgétaires, vous pourriez craindre que le plan autisme soit lui-même concerné, il ne l'est pas», a-t-il affirmé lors de sa première visite en province depuis celle à l'Ile de Sein le 25 août lors des commémorations de la Libération. «Tous les engagements qui ont été pris dans le cadre de ce plan en 2013 seront respectés dans leur intégralité jusqu'en 2017», a-t-il affirmé. Lancé en mai 2013 et doté de 205 millions d'euros, le 3e plan autisme prévoit, entre autres mesures, la création de 3 400 places d'accueil supplémentaires d'ici à 2017 pour des enfants et des adultes autistes ainsi qu'un dépistage précoce, dès l'âge de 18 mois.


Source : legeneraliste.fr