Hématologie

ANÉMIE CHEZ UNE PERSONNE AGÉE  Abonné

Publié le 04/10/2013
Il n’y a pas d’anémie physiologique en rapport avec le vieillissement. Une anémie chez une personne âgée ne doit pas être banalisée, mais explorée et traitée pour éviter perte de la qualité de vie et limitations fonctionnelles.

La NFS de cette femme de 85 ans, traitée pour une fibrillation atriale par AVK, un diabète et une polydiscarthrose montre une anémie avec un taux d’Hb à 10,3 g/100 ml. le VGM est à 87mg, les plaquettes à 450 000/mm3, la ferritine à 65 mg/l, la clearance de la créatinine à 35 ml/mn, l’INR à 1,98, la CRP à 33mg/l (N<10). Trois mois plus tôt son taux d’hémoglobine était à 11,1. Un dosage des réticulocytes est alors demandé : 45 000/mm3.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte