ANAPHYLAXIE INDUITE PAR L’INGESTION D’ALIMENTS ET L’EXERCICE PHYSIQUE  Abonné

Publié le 01/07/2011

La prise d’aliments suivie d’un effort d’endurance (course à pied, vélo, natation) peut entraîner en quelques minutes, un prurit palmo-plantaire, une rhinite, puis des symptômes plus graves si le sujet n’arrête pas l’effort (urticaire, bronchospasme, choc) avec menace vitale. Les patients ont des PT positifs et/ou IgEs vis-à-vis d’un aliment, mais ni l’ingestion de l’aliment seul, ni l’effort seul n’entraînent les symptômes. De nombreux aliments sont en cause : fruits de mer, céleri, pomme, pain, pâtes alimentaires (etc.) (17).

Prévention :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte