Alzheimer : le gouvernement met l’accent sur la formation des généralistes

Publié le 18/11/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Dans la continuité du plan Alzheimer (2008-2012), lancé par Nicolas Sarkozy, celui présenté ce mardi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, est le quatrième depuis 2001. Le changement de nom cette année - il est désormais appellé plan maladies neuro-dégénératives (MND)- "doit permettre de créer davantage de synergie et de rassemblement autour d'une problématique commune, celle de la protection neuronale", souligne le plan en introduction. De fait, outre l’Alzheimer, la SEP et la maladie de Parkinson sont concernées

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)