Enquête auprès de 21 768 carabins

Alerte sur la santé des futurs médecins

Par
Publié le 13/06/2017
Avec cinq suicides d’internes depuis janvier 2017, on ne peut plus ignorer le poids des risques psychosociaux chez les futurs médecins. Les résultats de l’enquête nationale menée par les organisations d'étudiants et jeunes médecins ont été dévoilés cette semaine. Et confirment une situation alarmante. Les taux d’anxiété, de dépression ou d’idées suicidaires crèvent le plafond et poussent les représentants d’étudiants à réclamer des actions fortes et rapides.
.

.
Crédit photo : Fotolia/grimaldello

Cela fait un moment que la cocotte-minute fait pschitt… Il y a un mois déjà l’Intersyndicat national des internes (Isni) tirait la sonnette d’alarme auprès du nouveau président de la République sur les conditions de travail des futurs médecins, alors que pas moins de cinq internes se sont donné la mort depuis janvier 2017. Une situation dramatique qui – malheureusement – confirme que les différentes structures d’étudiants et jeunes médecins avaient vu juste en lançant, en janvier dernier, une grande enquête nationale sur la santé mentale des jeunes en médecine.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)