Courrier des lecteurs

Alcoolo-dépendance : pour des recommandations actualisées  Abonné

Publié le 14/03/2014

L’arrivée prochaine du Nalméfène, dans l’indication « réduction de la consommation d’alcool chez les patients adultes ayant une dépendance à l’alcool avec une consommation d’alcool à risque élevé, ne présentant pas de symptômes physiques » a donné lieu à une suite de décisions contradictoires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte