Cela n'arrive pas qu'aux autres...

Alcoolisme, les médecins ne sont pas épargnés  Abonné

Publié le 13/11/2015
alcool

alcool
Crédit photo : Phanie

Les professionnels de santé seraient-ils de plus en plus fragilisés ? En 2010, une étude de la Drees estimait que plus d’un généraliste sur dix était en détresse psychologique, les femmes étant deux fois plus concernées.

Les chiffres de l’association MOTS sont même inquiétants : il y aurait 2,5 fois plus de suicides chez les médecins que dans le reste de la population, 45 praticiens – généralistes en majorité – tenteraient même de mettre fin à leurs jours chaque année en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte