Courrier des lecteurs - Les étudiants sont formatés et n'ont plus l'amour du métier

Courrier des lecteursLes étudiants sont formatés et n'ont plus l'amour du métier

04.09.2017

J'exerce depuis 41 ans. Et j’aimerais maintenant faire un vrai mi-temps, mais je ne trouve pas de jeune motivé pour réellement travailler avec l’amour du métier que nous avons eu ! J’ai fait philo au bac et je suis toujours aussi passionné par mon métier que je continue avec joie et enthousiasme ! Les étudiants formatés par une faculté débordée et technologique et les hôpitaux à l’asphyxie sont un volcan qui gronde !

Que notre ministre s...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 20 Commentaires
 
andré l Médecin ou Interne 13.09.2017 à 08h55

Arrêtez de prendre des remplaçants ! fermons et remplaçons nous entre nous ,ils ou elles seront bien obligés de s' installer , comme nous à l' époque, pour ne serait ce que pour... bouffer !

Répondre
 
dr no Médecin ou Interne 10.09.2017 à 12h38

Actuellement les remplaçants '' nous font l'honneur'' de nous remplacer MAIS aux dates qu'ils souhaitent et si c'est sans garde, avec un secrétariat et une femme de ménage et Lire la suite

Répondre
 
Marie B Médecin ou Interne 11.09.2017 à 13h47

Les remplaçants ne sont pas des esclaves... je suis moi même remplaçante, j'ai un enfant qui est gardé chez une nourrice qui n'est pas mon esclave non plus et qui a des horaires définis dans un Lire la suite

Répondre
 
Céline C Médecin ou Interne 12.09.2017 à 20h21

+1

Répondre
 
Philippe C Kinésithérapeute 10.09.2017 à 11h41

Le phénomène est général, et ne touche pas que les médecins. La nouvelle possibilité offerte à des jeunes médecins d'exercer comme " médecins-adjoints" en attendant de passer leur thèse va peut-être Lire la suite

Répondre
 
Dominique M Médecin ou Interne 10.09.2017 à 10h54

Exactement le même profil et le même constat que le Dr COHEN .
Je suis également désespèré à quelques années de la retraite : difficultés croissantes croissantes pour trouver des remplaçants ( qui Lire la suite

Répondre
 
philippe j Médecin ou Interne 09.09.2017 à 19h43

j´ai fait philo et ensuite lePCB en 60 je n´ai eu aucune difficultes reçu toutes les anneés en juillet sans jamais redoubler alors qu áu lyceé jái redoubler en 5e et au 1 bac en 62 j ái evite le Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir