Courrier des lecteurs - Le C à 25 euros, une avancée dans le futur !

Courrier des lecteursLe C à 25 euros, une avancée dans le futur !

01.08.2016

Un grand titre de la presse nationale signalait fin juillet que, dans le combat entre syndicats et Sécurité sociale, la CNAM avait été mise à genoux et avait accepté la revalorisation de l’acte à 25 €. Quelle belle avancée !

On oublie de relater que cette revalorisation ne sera effective qu’au début mai 2017… Autrement dit, d’ici cette date fatidique, si nous souhaitons être dans les clous de la convention, il faudra demander au patient 23 euros. Or un des futurs syndicats signataires (MG France) a pris le parti de se réjouir de telles avancées, syndicat cité dans ce même journal. D’ailleurs le Dr Leicher, son leader, a annoncé qu’il signerait cette future convention.

Nous ne pouvons que rester très dubitatifs à l’issue de ce rebondissement. En effet, en date du 8 juillet, ce même syndicat expliquait qu’il fallait augmenter de manière unilatérale le C à 25 euros ; l’augmentation de la consultation immédiate étant la seule condition de reconnaissance de la future convention. Comment les adhérents de MG France peuvent-ils réagir à la suite de cette volte-face ?

À mon avis il faut avoir une certaine cohérence dans son comportement et cette revalorisation ne doit pas faire partie de l’héritage du futur Président (ce qui est un peu facile et pas très correct). Elle doit être actée sur le champ pour montrer que M. Hollande a voulu revaloriser la médecine générale durant son quinquennat ; le seul acte qu’il pourra effectuer en faveur de la médecine libérale. Quand à MG France, il faudra que ce syndicat et, surtout, ses membres se posent les questions sur ses réelles motivations (elles ne doivent pas être uniquement idéologiques) pour accepter cet accord.

Vous aussi, vous voulez réagir à l’actualité médicale ? Adressez-nous vos courriers accompagnés de vos nom, prénom et lieu d’exercice à redaction@legeneraliste.fr

Dr Pierre Frances, Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Atlntiques)
Source : Le Généraliste n°2765

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur les réseaux sociaux, révèle un sondage Odoxa pour le...Commenter

Des jeunes généralistes s'opposent à la dématérialisation obligatoire des arrêts de travail

Arrêts de travail

Oui à la dématérialisation des arrêts de travail, mais non à son obligation. Dans un communiqué, le Syndicat national des jeunes médecins... 1

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

.

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir