Gynécologie - LES INFECTIONS GÉNITALES BASSES FÉMININES
FMCMise au point
GynécologieLES INFECTIONS GÉNITALES BASSES FÉMININES (1/10)
10.06.2016

Les infections génitales basses sont variées et relèvent de la médecine de premier recours. Les prélèvements bactériologiques se simplifient et leurs indications s'élargissent pour guider la thérapeutique au plus juste.

  • gynécologie
La plupart des infections génitales basses de la femme sont endogènes. Quant aux affections exogènes, le spectre est large : des vaginites de la fillette aux IST des femmes sexuellement actives. Certaines sont le plus souvent asymptomatiques (gonocoque, Chlamydiæ…) ; d’autres, au contraire, sont volontiers bruyantes et gênantes (Candida, trichomonas…).  

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

[INFOGRAPHIE] Les généralistes plus pessimistes que les autres libéraux de santé, mais toujours fiers de leur métier

Depuis six ans CMV Médiforce prend le pouls de l’humeur des généralistes dans son observatoire des professions libérales de santé. Et une fois encore, ce n'est pas la forme pour les médecins de...Commenter

Dossier médical

Calendrier vaccinal 2017Haro sur le meningo C Abonné

..

À l’occasion de la semaine de la vaccination, la DGS a dévoilé le calendrier vaccinal 2017. La nouvelle feuille de route simplifie la vaccin... Commenter

Dossier congrès

Congrès de diabétologieControverses sur le diabète gestationnel Abonné

.

Impact des nouvelles règles de dépistage du diabète gestationnel sur la prévalence de cette affection, place des antidiabétiques oraux... Commenter

Allergologie ALLERGIES ET HABITAT INTÉRIEUR Abonné

.

Au sens large du terme, les polluants de l’environnement intérieur sont certes des allergènes mais aussi des micro-organismes, des... Commenter

Métabolisme FAUT-IL DEPISTER ET TRAITER LE « PREDIABETE » ? Abonné

.

En raison de la hausse de la prévalence du diabète, les efforts tendent à se concentrer sur l’identification du prédiabète. Cette étude du... Commenter

A découvrir