Les centres de santé dénoncent le coup de frein brutal du ministère de la Santé

Les centres de santé dénoncent le coup de frein brutal du ministère de la Santé

15.03.2017
  • .

C'est peut-être un coup d'arrêt à l'expansion des centres de santé constatée ces dernières années. Du moins, les animateurs de ces structures de médecine salariée le redoutent-ils. Alors que des discussions -semble-t-il, plutôt sereines- se déroulaient depuis deux ans entre l'avenue de Ségur et les professionnels du secteur sur la redéfinition et l'accompagnement des centres de santé, ces derniers viennent d'apprendre qu'un projet d'ordonnance visait à réinstaurer une procédure d...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 15 Commentaires
 
STEPHANE L Médecin ou Interne 16.03.2017 à 16h58

Et les centres d'examen de santé de la CPAM - au nombre de 130 - pour faire les fameux examens de santé à des patients déjà trop suivis ... quand est ce qu'oln les ferme et que l'on redeploie le Lire la suite

Répondre
 
marc c Médecin ou Interne 16.03.2017 à 08h50

j ai travaillé 25 ans en centre de santé avant d exercer en liberal...oui, il y a des accointances certaines entre les financeurs et certains qui en profitent...oui, ça sert à caser et surpayer Lire la suite

Répondre
 
antoine s Médecin ou Interne 15.03.2017 à 22h18

Il est clair que ces centres de santé n'apportent que de la poudre aux yeux et par ailleurs engendrent les fermetures de cabinets et ... les embouteillages à l'hôpital .
Résultat : les patients Lire la suite

Répondre
 
yannick j Médecin ou Interne 15.03.2017 à 21h14

Qu'est ce que ça coûte? Qui finance les déficits? Les 2 questions à se poser avant tout.

Répondre
 
Philippe C Kinésithérapeute 15.03.2017 à 21h40

Non, les questions à poser sont : par quoi va-t-on les remplacer s'ils ferment, car il n'y a pas d'alternative, et que vont devenir les patients ? Jeter l'anathème, c'est une réaction épidermique, Lire la suite

Répondre
 
yannick j Médecin ou Interne 16.03.2017 à 06h23

Ce n'est pas l'anathème. Ces centres ont un coût de fonctionnement prohibitif. La médecine libérale ne coûte pas grand chose. Cela fait plus de 20 ans qu'on dégoûte les jeunes de s'installer en Lire la suite

Répondre
 
JEAN C Médecin ou Interne 15.03.2017 à 21h13

Les élus locaux sont toujours friands de projets subventionnés et que l'on voit pousser des projets un peu partout, parfois sans aucune raison sérieuse. Par exemple à côté de chez moi dans un village Lire la suite

Répondre
 
Philippe C Kinésithérapeute 15.03.2017 à 21h43

A Bergerac, la mairie avait recensé 3000 personnes sans médecin traitant ( et sans doute inférieur à la réalité). L'hôpital avait ouvert une consultation de médecine générale avec un PH. Il n' y a Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 15.03.2017 à 22h37

Pour commencer, s'il y a un "ostéopathe" (exclusif), moi je n'y vais pas.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les résultats de notre enquête10 ans de spécialité entre satisfaction et désillusion...

2007-2017 : voilà une décennie que les généralistes sont devenus spécialistes. Mais pour quoi faire ? Et avec quelles conséquences pour la profession ? Pour dresser le bilan de cette réforme...8

Le grand rendez-vous annuel de la médecine générale

Le grand rendez-vous annuel de la médecine générale-0

Participez au grand rendez-vous de votre profession : le 11e Congrès de médecine générale France aura lieu du 30 mars au 1er avril... Commenter

Echec et mat pour Trump sur la réforme de la santé aux Etats-Unis

.

"Obamacare est la loi, et restera la loi tant qu'elle ne sera pas remplacée". À l’issue du fiasco sur la réforme de la santé de Barack Obama... 2

Diabétologie LA NÉCROBIOSE LIPOÏDIQUE Abonné

nécrobiose

Parmi les manifestations dermatologiques secondaires au diabète, la nécrobiose lipoïdique est une entité observée surtout dans le diabète... Commenter

Gynécologie LES FIBROMES UTÉRINS EN 2017 Abonné

Gynécologie - LES FIBROMES UTÉRINS EN 2017-1

Le fibrome est présent chez au moins 50 % des femmes mais symptomatique une fois sur quatre. Il reste encore la première cause... Commenter

A découvrir