Le traitement hormonal après la ménopause aurait un effet neuroprotecteur

Le traitement hormonal après la ménopause aurait un effet neuroprotecteur

Roxane Curtet
| 17.02.2017
  • thérapies hormonales

La prise d'un traitement hormonal de la ménopause (THM) pendant plus de 10 ans serait associée à une chute des risques de contracter des démences notamment la maladie d’Alzheimer, selon une étude observationnelle de grande échelle réalisé par l’université de l’est de la Finlande et publiée dans Neurology. Apparemment, « cet effet protecteur des thérapies hormonales dépendrait du timing : elles se révéleraient bénéfiques au niveau cognitif si elles sont introduites ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
daniel g Médecin ou Interne 17.02.2017 à 21h24

Une étude ancienne avait mis en exergue la dangerosité d'un THM débuté 4 à 5 ans après le début de la ménopause avec risque de cancer du sein augmenté .... de même le processus d'ostéoporose Lire la suite

Répondre
 
michel a Médecin ou Interne 17.02.2017 à 20h31

Et la testostérone chez les garçons ça donne le cancer aussi ? DRMA13700

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Enquête - 10 ans de spécialité en médecine générale : qu'est-ce qui a changé pour vous ?-0

Enquête10 ans de spécialité en médecine générale : qu'est-ce qui a changé pour vous ?

Voilà dix ans, les premiers spécialistes en médecine générale sortaient de l’internat. Et dans la foulée, un vaste mouvement de validation était engagé pour qualifier les médecins généralistes en...16

En Aveyron, les généralistes préparent leur retraite dans la sérénité

conseil

Comment préparer sa sortie ? Une question qui trotte dans la tête de beaucoup de confrères qui approchent l'âge de la retraite. En Aveyron,... Commenter

Docétaxel : l’INCa et l’ANSM recommandent d’éviter son usage en cas de cancer du sein

docétaxel

Suite au courrier de l’ANSM et de l’INCa adressé aux oncologues le 15 février, l’Institut et l’Agence recommandent, à présent, à titre de... 1

DermatologiePLUSIEURS GALES, PLUSIEURS TRAITEMENTS Abonné

Dermatologie - PLUSIEURS GALES, PLUSIEURS TRAITEMENTS-1

L’incidence de la gale semble augmenter en France depuis 10 ans. L’arsenal thérapeutique en 2017 permet de gérer toutes les situations. Un... Commenter

InfectiologieLA PAROTIDITE AIGUË Abonné

Ouv

La parotidite aiguë est une pathologie dont l’origine peut être obstructive ou infectieuse. Elle révèle parfois une pathologie sous-jacente... 2

A découvrir