Drame de Nogent : Touraine "exprime son soutien à l'ensemble des médecins généralistes de France"

Drame de Nogent : Touraine "exprime son soutien à l'ensemble des médecins généralistes de France"

02.02.2017
  • touraine

Un quadragénaire soupçonné d'avoir tué à l'arme blanche le Dr Rousseaux dans son cabinet à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) a été interpellé mercredi soir aux Mureaux dans les Yvelines. Le suspect, âgé de 41 ans, a été trouvé vers 18H00 sur la voie publique par des policiers qui avaient remarqué que l'un de ses bras était entaillé. Il leur a alors tenu des propos semblant peu cohérents. L'homme, hospitalisé à Limay, pour soigner ses blessures, a agressé le personnel soignant....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 20 Commentaires
 
jean-christophe g Médecin ou Interne 11.02.2017 à 12h31

Pas de déplacement d'un ministre , mais des mots.
2 poids 2 mesures!

Répondre
 
Richard G Médecin ou Interne 04.02.2017 à 19h11

Impensable autrefois , presque banal aujourd'hui . La détention d'arme va bientôt être nécessaire dans les cabinets médicaux et les services d'urgence ! Perdre de cette façon notre Ami voisin (20 Lire la suite

Répondre
 
Gérald G Médecin ou Interne 04.02.2017 à 19h06

Rassemblement place de la republique ( prefecture ) à Chartres , rassemblement silencieux à 12h00 le mardi 7 fevrier en hommage à notre confrere sauvagement assassiné. Venez avec un brassard blanc Lire la suite

Répondre
 
Danielle A Médecin ou Interne 03.02.2017 à 14h53

Le commentaire de Jean-Paul Hamon, présindent de la FMF, : "les risques du métier, d'un métier magnifique" est d'une indécence absolue. L'homicide ne fait pas partie des risques de l'exercice médical Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 07.02.2017 à 19h30

le pire c'est que cela ne sera pas reconnu comme un accident de travail

Répondre
 
GERARD H Médecin ou Interne 03.02.2017 à 12h31

Oui C'est la moindre des choses!
Halte à la récupération et aux larmes de crocodile!...

Dr Gerard HASSID, médecin généraliste

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
OMS

Résistance aux antibiotiques : les 12 bactéries les plus menaçantes selon l'OMS

Alors que l'union européenne a annoncé pour l'été un nouveau plan d'action sur la résistance aux anti-microbiens, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de son côté de publier une liste de...Commenter

Enquête10 ans de spécialité en médecine générale : qu'est-ce qui a changé pour vous ?

Enquête - 10 ans de spécialité en médecine générale : qu'est-ce qui a changé pour vous ?-0

Voilà dix ans, les premiers spécialistes en médecine générale sortaient de l’internat. Et dans la foulée, un vaste mouvement de validation... 20

La plupart des Français favorables à une recertification de leur médecin traitant

diplôme

Les Français sont très attentifs aux propositions en matière de santé des candidats à la présidentielle. Cette tendance, qu'indiquait déjà... 17

GynécologieL’IVG MÉDICAMENTEUSE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Gynécologie - L’IVG MÉDICAMENTEUSE EN MÉDECINE GÉNÉRALE-1

En 2015, la majorité des IVG réalisées en établissements sont médicamenteuses et la part de celles pratiquées en ville ne cesse... Commenter

Métabolisme INTERVENTION BRÈVE ET OBÉSITÉ : ANTICIPER SANS HEURTER Abonné

Métabolisme  - INTERVENTION BRÈVE ET OBÉSITÉ : ANTICIPER SANS HEURTER-1

Comme pour le tabac, une intervention brève auprès des patients obèses est (peu) efficace. Leur proposer de l’aide sans qu’ils soient... Commenter

A découvrir