Essai cliniqueRennes : le protocole semblait « dans les clous »

Alain Dorra
| 29.01.2016

À la suite du terrible accident survenu à Rennes lors d’un essai clinique de phase 1 sur une molécule des laboratoires Bial, ayant entraîné la mort d’un volontaire, le Pr Jean-François Bergmann fait le point sur les circonstances de cette tragédie, et les facteurs pouvant avoir favorisé  sa survenue..

  • essai clinique

Après la mort d’un volontaire et des symptômes neurologiques graves chez cinq autres patients, advenus à Rennes lors de l’essai clinique de phase 1 effectué par la firme Biotrial sur une molécule du laboratoire Bial, visant à traiter les troubles de l’humeur et l’anxiété, une question vient immédiatement à l’esprit : l’étude a-t-elle bien suivi la procédure d’un essai de phase 1 ?

Selon le Pr Jean-François Bergmann, chef du département de médecine interne à l’hôpital...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Hot-line, garanties de paiement, pénalités de retard... - Sécu et Ségur sortent le grand jeu pour rallier les médecins à la deuxième étape du TPG-0

Hot-line, garanties de paiement, pénalités de retard...Sécu et Ségur sortent le grand jeu pour rallier les médecins à la deuxième étape du TPG

Demain vendredi 1er juillet, la généralisation du tiers payant marquera une nouvelle étape. En effet après les bénéficiaires de l’ACS (aide à l'acquisition d'une complémentaire santé) il y a tout...3

En 2017, la Sécu entend accentuer le contrôle sur vos prescriptions d'IJ et de médicaments

assurance maladie

Diminution des durées de séjour à l'hôpital, contrôle renforcé des arrêts de travail, amélioration des prescriptions médicamenteuses:... 3

Le ministère de la Santé prépare un plan d'action sur la maladie de Lyme et demande à la HAS de revoir ses recos

lyme

Face aux pressions de patients -et de certains scientifiques ou hommes politiques-, le gouvernement s'est finalement résolu à bouger sur la... Commenter

Mise au point

Prévention PRESCRIRE LA VITAMINE D Abonné

Prévention  - PRESCRIRE LA VITAMINE D-1

Plus de huit Français sur dix n’atteignent pas les taux sériques recommandés en vitamine D. Alors que la liste de ses vertus supposées ne... 1

AllergologieL’ALLERGIE AUX MOUSTIQUES EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ? Abonné

Leur piqûre entraîne des réactions locales ou loco-régionales, parfois générales, sans commune mesure avec celles induites par les... 3

A découvrir