Le médecin libéral doit-il rester propriétaire de ses murs ?
Débat

Le médecin libéral doit-il rester propriétaire de ses murs ?

10.02.2017
Oui : 51%
Non : 18%
C'est plus compliqué que ça : 31%
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Bienvenue dans le débat
 
C'est plus compliqué
Richard G Médecin ou Interne 25.02.2017 à 11h17

Maison,SCI,SCM etc...

Exercer dans sa maison présente l'avantage du "non déplacement" mais le jour où vous cessez votre activité vous devez réintégrer les pièces professionnelles dans votre patrimoine et là ...attention Lire la suite

Répondre
 
Julie VDB Médecin ou Interne 20.02.2017 à 21h14

Pourquoi?

Je suis collaboratrice dans un cabinet où les 2 médecins associés sont locataires depuis toujours. Et ça n'a pas l'air de leur poser de problème?

Répondre
 
Oui
BRUNO B Médecin ou Interne 18.02.2017 à 13h33

propriétaire : préserver l'exercice médecin traitant de famille

Ce sujet EST POLITIQUE :
- exercice libéral = bonne gestion professionnelle = les professionnels sont propriétaires de leurs murs : c'est un ENGAGEMENT vis-à-vis de la nation car le CABINET DOIT Lire la suite

Répondre
 
Oui
PHILIPPE E Médecin ou Interne 18.02.2017 à 13h01

surtout rester proprietaire

La municipalité a voulu construire une maison de sante
résultat j enrichis tous les mois la commune alors qu avant j étais propriétaire
de plus cela renforce encore les liens de dependamce avec les Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
FREDERIC M Médecin ou Interne 18.02.2017 à 11h38

à chaque âge son choix

installer depuis 30 ans , j'ai acheté ma part de sci du cabinet médical , mes revenus en 30 ans fonciers de la sci me l'ont payé 4 fois, aujourd'hui je déménage , la vente m'apportera une 5eme fois Lire la suite

Répondre
 
Oui
JEAN LOUIS I Médecin ou Interne 11.02.2017 à 16h46

Liberté avant tout

Chez moi, je suis libre.....ailleurs, je dépends des autres......la liberté n'a pas de prix,c'est tout.

Répondre
 
C'est plus compliqué
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.02.2017 à 22h55

Je ne dépends que du propriétaire de mes murs

qui est un particulier, pas une municipalité ni une mutuelle ni une ARS etc. (Le seul risque, c'est que je doive déménager ; je l'ai fait une fois, c'est un peu casse-pieds mais ce n'est pas la mer à Lire la suite

Répondre
 
Eric K Médecin ou Interne 15.02.2017 à 16h06

Liberté chérie

C'est exactement mon sentiment également. Et je bosse deja partiellement en Suisse, et savoir que si çà tourne au vinaigre je peux aller en Suisse sans avoir un local a revendre me rassure !

Répondre
 
Oui
BERNARD P Médecin ou Interne 11.02.2017 à 13h27

Indépendance medicale

Ne pas oublier que le rôle des Mmpd




Ne pas oublier que le rôle des maisons médicales est de faire sortir les médecins de leurs lieux privés pour les faire entrer des dès lieux publics afin Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.02.2017 à 22h51

Certes mais

je ne suis pas en "maison disciplinaire" ;-) et pourtant je suis locataire : on peut être locataire dans un cabinet "classique". Selon moi, les murs ne sont pas l'essentiel de l'outil de travail. Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
Richard G Médecin ou Interne 25.02.2017 à 12h45

Libre ou attachée.

Bien sur, chère consœur, mais à chaque déménagement la question se reposera ! Location? : bonjour et au revoir .Achat ? : problème de revente , l'emplacement peut devenir meilleur qu'à l'achat ou Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
claude l Médecin ou Interne 11.02.2017 à 13h15

murs

L'argument du prix du loyer ou du logement explique-t-il tout à fait la difficulté à demeurer dans Paris, où les généralistes hors MEP se font rares ? quand fleurissent les psychothérapeuthes, d'un Lire la suite

Répondre
 
C'est plus compliqué
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.02.2017 à 01h05

Cela dépend de la conjoncture

Et ce n'est pas le plus important. Ce qui est important, c'est de rester indépendant, donc STOP à la ROSP et aux forfaits qui nous assujettissent aux diktats de la sécu et bientôt des complémentaires

Répondre
 
Non
ANDRE R Médecin ou Interne 15.02.2017 à 15h23

pensée unique ?

Aucun rapport avec le sujet ... merci de ne pas toujours activer les mêmes neurones.

Répondre
 
C'est plus compliqué
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.02.2017 à 01h09

Hé si, André R. !

Cela a un rapport avec le sujet, celui de notre indépendance financière vis-à-vis des "zotorités" ! Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas d'accord avec moi que je fais forcément de la "pensée Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les résultats de notre enquête10 ans de spécialité entre satisfaction et désillusion...

2007-2017 : voilà une décennie que les généralistes sont devenus spécialistes. Mais pour quoi faire ? Et avec quelles conséquences pour la profession ? Pour dresser le bilan de cette réforme...Commenter

Le grand rendez-vous annuel de la médecine générale

Le grand rendez-vous annuel de la médecine générale-0

Participez au grand rendez-vous de votre profession : le 11e Congrès de médecine générale France aura lieu du 30 mars au 1er avril... Commenter

Dossier congrès

AlcoologieBaclofène, derniers rounds avant l’AMM Abonné

.

Résultats définitifs des études Bacloville et Alpadir, assouplissement de la RTU, demande d’AMM imminente…  L’actualité  récente va dans le... Commenter

Diabétologie LA NÉCROBIOSE LIPOÏDIQUE Abonné

nécrobiose

Parmi les manifestations dermatologiques secondaires au diabète, la nécrobiose lipoïdique est une entité observée surtout dans le diabète... Commenter

Gynécologie LES FIBROMES UTÉRINS EN 2017 Abonné

Gynécologie - LES FIBROMES UTÉRINS EN 2017-1

Le fibrome est présent chez au moins 50 % des femmes mais symptomatique une fois sur quatre. Il reste encore la première cause... Commenter

A découvrir